Actualités

Qui est Jake Shimabukoro?

Qui est Jake Shimabukoro?

Une interprétation au ukulélé du « While My Guitar Gently Weeps », la fameuse chanson des Beatles écrite par George Harrison. Une vidéo à 16,5 millions de vues sur Youtube. Un musicien américain virtuose de l'instrument à cordes pincées traditionnel hawaïen. Vous l'aurez sûrement deviné, il s’agit bien du grand Jake Shimabukuro.

 

Jake fait partie de ces artistes talentueux dont la renommée s'est trouvée amplifiée grâce à Internet. Cependant, si le joueur de ukulélé doit une grande partie de sa réputation à la toile, il faut avouer que c’est aussi grâce à sa passion indéfectible pour la musique qu’il a pu enchaîner les festivals. Mais qui est vraiment Jake Shimabukuro ? Qu’en est-il de son parcours musical ?

Le « Jimi Hendrix » du ukulélé

Shimabukuro a commencé à apprendre à jouer du ukulélé alors qu’il était encore très jeune. Il avait reçu de sa mère, une artiste accomplie, son premier ukulélé à l’âge de 4 ans. Séduit par le son mélodieux de l’instrument à cordes, le petit Jake passa la plupart de son temps accroché à son ukulélé. Encadré par sa mère et grâce à des années de leçons sous Tami Akiyami au Roy Sakuma Studios, il développa très rapidement ses talents de musicien. Il ne lui aura fallu ensuite que quelques années pour devenir l’un des grands noms de la scène musicale hawaïenne. En effet, après six prix « Na Hoku Hanohano Awards » (dont cinq décernés à Pure Heart, le premier groupe auquel il appartient), Shimabukuro est devenu une véritable référence dans l’univers du Jazz en général, et celui du ukulélé en particulier. L’artiste se démarque par la façon dont il manie son ukulélé ténor Kamaka qui, il convient de le rappeler en passant, a été créé sur mesure. Ce style un peu particulier lui a valu le surnom de « Jimi Hendrix » du ukulélé. Pour la petite histoire, la marque de ukulélés Kamaka, en hommage au talent de ce grand homme, a décidé de lancer toute une ligne d’instruments qui portent sa signature.

Un parcours exceptionnel

La carrière internationale de Jake Shimabukuro commença réellement après qu’il ait signé un contrat d'enregistrement avec Epic Records International (Sony Music Japan international) en 2002. Cette collaboration lui a permis de se faire connaître au Japon à travers plusieurs albums. En créant son propre label « Hitchhike Records », l’artiste a également eu l’occasion de sortir quatre albums aux États-Unis en interprétant certains titres réputés comme Sunday Morning et CrossCurrent. Après sa vidéo à 16,5 millions de vues sur Youtube en 2006, Shimabukuro a reçu des demandes de collaboration de la part de nombreux musiciens de renom tels que Ziggy Marley et Jimmy Buffett. De 2009 à 2012, les tournées internationales s’enchaînent pour le joueur de ukulélé originaire d’Hawaï. Les prix s’accumulent : Hawaii Musique, Na Hoku Hanohano Award, etc. Un film, intitulé « Jake Shimabukuro: La vie sur quatre cordes ( Life on Four Strings) » qui relate la vie de Shimabukuro et sa carrière, a même été réalisé.


Article précédent Article suivant