Actualités

Quelles différences un ukulele tahitien et hawaiien?

Quelles différences un ukulele tahitien et hawaiien?

Le ukulélé est l’instrument de musique par excellence des Hawaïens. Il s’agit d’un modèle traditionnel qui ressemble beaucoup à la guitare. A présent, on peut dire que le ukulélé a clairement dépassé ses frontières d’origines pour conquérir le monde entier, notamment aux Etats-Unis, en France et particulièrement à Tahiti où il fait pleinement partie de la culture locale. Mais quelles sont en réalité les origines du ukulélé ? Et surtout en quoi le ukulélé tahitien et hawaiien diffèrent-t-il ? Découvrez dans cet article la réponse à toutes vos questions.

les différences entre le ukulélé tahitien et hawaiien

À la différence du ukulélé hawaiien doté de quatre cordes qui est le plus courant et que l’on voit quasiment tous les jours, le ukulélé tahitien est encore peu connu du grand public. Pour faire simple, il s’agit d’un luth fretté à manche court avec quatre ou huit cordes en nylon. Ayant vu le jour en Tahiti, cet instrument se joue généralement dans presque toutes les régions de la Polynésie. C’est pour ainsi dire une variante du ukulélé hawaiien, à la différence près que ce dernier diffuse un son plus haut avec une forme plus mince et un dos ouvert. Les cordes du ukulélé tahitien s’accordent notamment sur une octave plus haute que le ukulélé hawaiien. Ses cordes sont faites de fils de pêche, de couleur verte dans la plupart du temps. Alors que le ukulélé hawaiien est conçu avec des cordes en nylon pour donner des sons plus graves.

Comparé au ukulélé hawaiien, le modèle tahitien ne dispose également pas d’une caisse de résonance. Son corps quant à lui est sculpté dans un seul bois, avec un large trou conique percé au milieu. Celui-ci est plus particulièrement surmonté par un morceau de bois mince où se situe le pont. Le ukulélé tahitien est ainsi utilisé comme un banjo boisé, d’où son surnom : banjo tahitien. En revanche, le ukulélé hawaiien est fabriqué à l’aide d’un bois en koa pour garder aussi bien leur originalité que leur culture.  

D’un point de vue historique,le ukulélé tahitien est une variante plus récente que le ukulélé hawaiien. Le ukulélé tahitien est populaire dans les 5 archipels de la Polynésie française (Australes, Marquises, Tuamotu-Gambier, les îles sous le vent et les îles du vent dont Tahiti bien entendu!). On en trouve aussi aux Samoa, à l'île de Pâques ou encore aux îles Cook.


Article précédent Article suivant