Actualités

A la découverte de Fakarava, l’île qui a inspiré notre ukulele soprano !

A la découverte de Fakarava, l’île qui a inspiré notre ukulele soprano !

Maeva e manava i Fakarava ! (Bienvenue à Fakarava !)

L’atoll de Fakarava fait partie de l’archipel des Tuamotu et est situé à 440 km au nord-est de Tahiti en Polynésie française. De son ancien nom « Havaiki-te-araro », l’île de forme rectangulaire a une superficie de 1625 km2, faisant d’elle le deuxième plus grand atoll après Rangiroa. Son lagon est ouvert sur l’océan par deux passes : la passe Tumakahua au sud et la passe Garuae au nord, dite la plus grande passe de Polynésie française. Fakarava est protégée depuis 2016 car elle fait partie de la réserve de biosphère classée par l’UNESCO, aux côtés de six autres atolls. Cette réserve témoigne de la richesse des écosystèmes : faune et flore particulièrement rares, dont le martin-pêcheur chasseur, le palmier des Tuamotu, les squilles ou les cigales de mer.

Les incontournables de Fakarava sont avant tout la plongée sous-marine qui est le vecteur économique principal de l’île pour ses majestueux coraux, ses bancs de poissons ou encore ses impressionnants requins. Tu peux aussi faire le tour de l’île en louant une voiture. Les arrêts à faire sont au village de Rotoava au nord-est puis à Tetamanu, qui sont les deux villages principaux de l’île. Tetamanu était anciennement le chef-lieu de Fakarava, situé au bord de la passe de Tumakohua. On y trouve l’une des premières églises catholiques construite en corail. Les deux fermes perlières sont aussi à visiter. L’une se situe à 10 km de Rotoava, nommée Hinano Pearls où l’on peut observer l’extraction de la perle, effectuée sans tuer l’huître qui va produire 2 à 3 perles tout au long de sa vie. Les huîtres perlières sont soit élevées sur place, soit achetées à d’autres fermes spécialisées. La deuxième, Pearls of Havaiki, est la plus ancienne encore en activité sur l’île. La visite est suivie d’une dégustation d’huîtres au citron et d’une loterie qui permet de repartir avec une perle pour les plus chanceux.

Tout aussi impressionnant à découvrir, le marae Tainoka est situé au nord de Fakarava. Rempli d’histoires, il porte aussi le nom du grand guerrier qui était le garde de la passe nord il y a de ça 300 ans : Tahiri Vai Rau. Auparavant, tous les bateaux désireux de rentrer dans le lagon devaient s’annoncer par un chant guerrier. Tahiri Vai Rau savait distinguer les chants des ennemis et des alliés. Dans le cas où il s’agissait d’ennemis, ils étaient capturés et jetés aux requins ou alors emmenés dans une île voisine pour être torturés puis mangés... Enfin, les plages de Fakarava sont bien sûr à ne pas manquer. Elles sont un réel endroit de pure détente dans un cadre idyllique...

La légende de Fakarava

Les légendes ont une grande place dans la culture polynésienne. C’est pourquoi à travers nos articles, on aime partager un peu de cette mysticité pour te faire voyager...

Il était une fois dans le ciel de Fakarava, un petit nuage protecteur et rempli d’amour du nom de Te Ragi Mareva, qui signifie « le ciel qui passe ». C’était un nuage particulier car il avait un don magique que la population de l’atoll ressentait. Dès qu’on le voyait apparaître, le ciel devenait tout gris et laissait ensuite place à la pluie : c’était le signe qu’un heureux événement allait se produire. Par exemple le nuage Te Ragi Mareva pouvait être visible avant les compétitions sportives entre les îles des Tuamotu, et cela signifiait que Fakarava allait gagner contre les atolls voisins. D’autres fois, le nuage apparaissait pour prévenir l’arrivée d’un bateau ou l’arrivée d’un habitant de Fakarava. En période de grandes fêtes, le ciel se paraît de gris et se dégageait à nouveau à la fin des festivités. C’était donc un signe de joie pour la population de l’île car cela voulait dire que le nuage était heureux.

On espère que cette évasion en Polynésie t’aura plu ! Si tu le souhaites, tu peux lire nos autres articles sur le ukulele Moo (l’île de Moorea) ou encore celui de Nuku Hiva. 


Article précédent Article suivant