Actualités

La bringue Polynésienne et le ukulele

La bringue Polynésienne et le ukulele

En Polynésie, la bringue est bien connue pour être rythmée et exotique. Il faut aussi dire que la musique est en quelque sorte inscrite dans l’ADN des Polynésiens, comme ils le prouvent pendant ces moments de réjouissance magiques, devenus une véritable tradition. Cette grande joie de vivre est cadencée par les sons exceptionnels d’instruments traditionnels et improvisés, dont le ukulélé.

L’ambiance de la bringue polynésienne

La bringue à la façon polynésienne nous enchantera toujours ! C’est une véritable partie à part entière de la culture polynésienne, durant laquelle les amis et même les inconnus se rejoignent pour « faire la bringue », comme on le dit si bien. Que ce soit pour un mariage, un anniversaire, ou pour une tout autre chose, tout est une raison valable en Polynésie pour faire la fête ! Tout le monde ramène son instrument favori, sans oublier sa voix, et les réjouissances peuvent débuter. Quel que soit l’instrument (ukulélé, guitare, djembé, etc.), tout le monde fait de son mieux pour maintenir l’ambiance et s’amuser. Pendant les bringues, les Polynésiens jouent de la musique et chantent avec tout leur cœur, et l’on ressent une énergie intense qui se dégage de ces bons moments. Pour les Polynésiens et les passionnés de la culture polynésienne, il n’y a rien de tel que ces fêtes locales pour profiter de l’instant présent et se faire plaisir. Comme nous venons de le mentionner un peu plus haut, les instruments sont importants pendant les bringues locales. Et s’il n’y avait pas d’instrument ? Les Polynésiens n’ont qu’un seul objectif : celui de s’amuser ! Lors de telles situations, ils improvisent eux-mêmes les instruments, tels que les maracas faites maison avec une bouteille de bière vide et deux cuillères, ou les poubelles-corde. Quoi qu’il en soit, le ukulélé est l’instrument à ne pas oublier lors d’une bringue polynésienne, car c’est sans doute le meilleur pour jouer et rythmer les chants folkloriques polynésiens.

Les types de ukulélés pour faire de la bringue polynésienne

Pour bringuer avec du ukulélé, les Polynésiens préfèrent utiliser les ukulélés Soprano, les ukulélés Concert et les ukulélés tahitiens. Rappelons tout d’abord qu’il existe 4 types standards de ukulélés : le Soprano, le Concert, le Ténor, le Baryton. Vous aurez sans doute remarqué que le ukulélé tahitien ne figure pas dans la liste ? Nous allons donc commencer par vous expliquer cela. Le ukulélé tahitien, comme son nom l’indique, tient ses origines de Tahiti. Cet instrument est très utilisé dans les autres régions de Polynésie. Il s’agit plus exactement d’une version modifiée de l’ancien ukulélé hawaïen. Le ukulélé tahitien se différencie par son dos ouvert, et il produit un son plus haut et mince. On considère sa sonorité comme supérieure. Il est important de savoir que les ukulélés se distinguent selon leur taille et leur diapason. Le ukulélé Soprano est le plus répandu, avec la taille d’origine de ukulélé (entre 30,5 cm et 35,5 cm). Quant au Concert, il peut mesurer entre 35,5 cm et 40,5 cm.


Article précédent Article suivant